Les produits
  • CERISES DE L’ORLEANAIS
  • CERISES DE L’ORLEANAIS
Liste
 

CERISES DE L’ORLEANAIS

En quelques mots...

Les cerises de l’Orléanais sont des « cerises de bouche », essentiellement des bigarreaux, grosses cerises fermes. Le cerisier se plaît bien dans les sols sableux de l’Orléanais et son fruit, avant tout destiné à la bouche, s’apprécie en frais.

Aujourd’hui, l’Orléanais tend à se spécialiser sur des variétés tardives (Juin-Juillet), choix délibéré pour éviter la concurrence des cerises du sud de la France qui arrivent plus tôt sur le marché. Toutefois, la gamme variétale est étendue pour des raisons techniques (exigences de la pollinisation), économiques (adaptation aux aléas climatiques) et commerciales (vente directe).

Au total, la région Centre-Val de Loire compte 130 ha de cerisiers dont 122 dans le Loiret. 35 producteurs disposent de surfaces variant de 20 ares à 10 ha. Bien que limitée en superficie, cette culture requiert une importante main-d’œuvre (20 à 25 cueilleurs pour 8 à 10 ha). La quantité récoltée dépend des conditions climatiques et varie de 5 à 12 tonnes à l’hectare.

Les cerises de l’Orléanais sont en totalité destinées à la consommation en frais et sont peu vendues sous forme transformée. Les pâtissiers locaux vendent cependant des desserts pendant la saison, certains producteurs élaborent des confitures et l’un d’eux un vin à la cerise qui fait la fierté de la Confrérie.

La cerise est célébrée lors des fêtes johanniques le 8 Mai de chaque année où la Confrérie des mangeurs de cerises est présente. Créée en 2002, elle tient son assemblée générale (chapitre) début Juin. Les producteurs font alors visiter leurs vergers avant un dîner de gala. Un marché à la cerise se tient également fin Juin à Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, où une dizaine de producteurs proposent des cerises à des prix très compétitifs.

Encyclopédie gourmande | +